>> Article mis à jour le

Ecrire le parfait mail de relance après un entretien… Soyons clairs dès le début : il n’existe pas UN type de relance qui marchera à tous les coups. La relance idéale sera un message entièrement adapté à ta candidature, à l’entreprise et au poste en question

Est-ce que ça veut dire que tous les modèles sont bon à jeter ?
Pratiquement tous ceux qu’on trouve sur internet, oui. A quelques exceptions près : les modèles de mail de relance après un entretien sans réponse, PARTIELLEMENT construits seulement. Mais ça, on en reparlera un peu plus tard.

Quel est vraiment le but d’une relance après l’entretien ?

Essaie de googler “relance candidature après un entretien” ou “mail de relance après l’entretien”.
Tu t’apercevras qu’il existe une multitudes de sites qui te vente les mérites de telle ou telle technique. Dans le fond, ce n’est pas qu’ils ont tord. C’est juste qu’ils omettent d’ajouter une information cruciale.

Même avec la meilleure structure au monde (si elle existe), ta relance ne marchera pas si ton profil ne colle pas à 100 % aux attentes de l’entreprise.

Ce n’est pas suffisant d’être un bon candidat. Il faut que tu sois le meilleur.

On vit a une drôle d’époque, les recruteurs sont tout-puissants et font constamment jouer la concurrence pour avoir le meilleur « deal » possible. Dans certains secteurs professionnels, le marché de l’emploi est même saturé. En gros, tu as deux options.

Soit tu t’adaptes et tu joues selon les règles de l’Art, ou soit tu laisses les autres candidats faire ce choix à ta place.

Résumons la situation. Tu es jeune diplômé, intérimaire, salarié, indépendant, chômeur, inactif, ouvrier, sans-emploi, en pleine reconversion professionnelle ou même fonctionnaire désirant retourner dans le privé ? Tu as candidaté pour un poste qui te plait, tu as été sélectionné pour passer une entrevue de motivation, et maintenant une fois celle-ci passée, tu te demandes s’il faut relancer le recruteur ?

Envoyer un mail de relance après un entretien d’embauche est indispensable.

Le recruteur attend de voir qui d’entre tous les candidats auditionnés sera le meilleur. Un peu comme nous finalement, lorsque nous sommes dans une recherche amoureuse. Et puis un beau jour on se rend compte que le plus important c’est le feeling qu’on a avec la personne, et non la raison.

Revenons-en à notre mail de relance après un entretien. Deux cas de figure existent :

  • n° 1 – Tu relances mais le responsable des candidatures a déjà fait son choix, auquel cas tu ne perds pas grand chose
  • n° 2 – La relance lui parvient avant qu’il ait fait son choix et solidifie ton dossier

Dans le pire des cas, c’est trop tard et t’as perdu 15 minutes de ton temps. Dans le meilleur ? Te voilà parti pour une nouvelle expérience professionnelle de salarié, de stagiaire ou de même de cadre. La question de relancer après un entretien de motivation ne se pose donc pas.

L’unique objectif d’une relance après un entretien professionnel est de prouver au recruteur que tu es son meilleur choix possible. 
 
Une relance ne consiste pas à « juste » demander au recruteur s’il s’était (enfin) décidé sur ton dossier de candidature. C’est LA chose à ne surtout pas faire. Tu peux le lui demander de façon subtile, oui, mais tu ne dois pas te limiter à ça. C’est à cause de ça que les relances sont souvent perçues comme « insistantes » de la part du recruteur.

Comment s’assurer que ton mail de relance joue en ta faveur après l’entretien ?

En comprenant bien les enjeux de ton message. Et en rappelant au dirigeant de la firme tes qualités, tes compétences et la concordance de ta candidature avec leur besoin en ressource humaine.

L’objectif est aussi de faire remonter ton dossier de candidature sur le haut de la pile. Tu dois considérer l’e-mail de relance comme une sorte de réactivation. C’est le moyen pour toi de faire en sorte que le recruteur se remémore la rencontre. Qu’il se replonge dans ton profil, et que sa pertinence lui saute aux yeux.

Mail de relance suite à un entretien : Les remerciements

Les remerciements sont à envoyer deux jours après l’entretien et doivent rester très courts. Ils sont indispensables.

La relance, c’est dans le cas où plusieurs jours se sont écoulés après les remerciements, sans tu es reçu de nouvelles du responsable du recrutement. Le mail reste simple et concis, certes, mais sa structure a été réfléchie pour convaincre et apporter une valeur ajoutée à ta candidature.

Sans réponse depuis l’entretien : mail ou téléphone ?

Pour une relance suite à un entretien d’embauche sans réponse, téléphone et mail se valent. Pareil dans le cas d’une recherche de stage.

Ces deux méthodes de relance offrent des avantages qui leur sont respectivement propres. 

Le téléphone te permettra d’être plus direct et de prouver au recruteur que tu es à l’aise au téléphone. Si ton appel abouti et que tu n’es pas retenu, tu seras fixé et tu pourras passer à autre chose. Mais autant se le dire : tu auras toute une armée de secrétaires là pour te faire blocus !

L’e-mail lui, t’enlèvera de la spontanéité mais t’autorisera à revenir vers la structure de la façon la plus réfléchie et organisée qui soit. Une fois arrivé dans la messagerie du destinataire (dans sa boite de réception) et le message numérique correctement réceptionné : le courriel aura tout le temps d’être lu plus tard, à tête reposée.

Et la lettre de relance ? Rien d’autre que l’ancêtre du mail de relance…

Dans ton retour, synthétise les attentes de la firme

Ce que tu vas lire est très important.
En quelques lignes (3-4 maximum), tu dois absolument montrer dans ton mail de relance d’après entretien, que tu as compris les enjeux du poste, l’environnement de travail que tu intégreras, ainsi que les besoins de l’organisation.

En reformulant de manière synthétique les propos échangés lors de la rencontre, tu prouveras à la fois la justesse de ton écoute et ta réactivité. L’entretien de motivation n’a pas seulement servi à te qualifier : il t’a aussi servi à comprendre les attentes de ton futur job de rêve. A t’approprier les problématiques de l’entreprise. 

C’est comme ça que tu marqueras des points. 
Non seulement tu te souviens de l’échange, mais en plus tu profites de ce message pour leur rappeler a posteriori combien ils sont dans le besoin.

Bien plus qu’une relance : un nouvel argument

Le principal piège après avoir passé un entretien d’embauche ?
On a tendance à se reposer sur nos lauriers. A être dans l’attente et à ne plus rien glander.

Grave erreur !

C’est pourquoi la relance après un entretien de recrutement doit toujours comporter un nouvel argument. Il a pour but de surprendre le recruteur et de l’amener à reconsidérer ta candidature. Si tu t’y prend bien, il aura envie d’en savoir plus. Et c’est à ce moment qu’il sortira de sa coquille !

Relancer avec quel genre de nouvel argument ?
Une compétence pertinente que tu n’aurais pas mentionner lors de la rencontre professionnelle. Des résultats chiffrés que ton ancien boss vient de te communiquer. Une expérience associative. Une langue que tu maîtrises couramment. Un problème que l’entreprise connait qui vient de te sauter au yeux. Une formation spécialisante. Etc. Etc.

Relance candidature après l’entrevue : Pose une question

Cette étape est optionnelle. 
En demandant au patron d’éclaircir un point qui a été abordé lors du rendez-vous, tu augmentes tes chances de recevoir une réponse à ton mél. Poser une question encourage la personne qui te lira à te répondre par la suite – à condition que la réponse ne t’a pas encore été donnée.

A retenir : les avis des embaucheurs sont assez mitigés sur cet élément. 
Pour certains, c’est une preuve d’intérêt et donc de motivation ; alors que pour d’autres, cet élément dans la relance après l’entretien laisse supposer un manque de confiance en soi.

Donc à voir si cela est cohérent dans ta situation.

Une question dans les remerciements ?
Un mail de remerciement après cette convocation, ne doit ni servir à une négociation, ni passer une interrogation. Cela se fera lors d’un prochain échange : lors de la relance donc.

Pour rappel : le mail de relance faisant suite à rencontre professionnelle doit rester le plus court possible.

Le genre de question à poser.
Évite au maximum les questions sur toi et sur le recrutement en général. A la place, demande plus d’information au recruteur sur un projet dont il t’a déjà parlé lors de l’entretien. S’il t’as parlé d’un projet de développement à l’étranger, rebondi là-dessus et pose-lui une question bien ciblée. Mieux : rends-toi sur leur site internet, croise les infos que tu y trouves avec celles qu’il t’a donné et utilise les pour enrichir la question en citant ta source.

Idéalement, la question doit être posée à la fin du mail de relance après entretien.

L’adresse e-mail la plus professionnelle possible

Une attention particulière doit également être portée sur le professionnalisme de l’adresse électronique utilisée pour l’envoi de la relance après ton entretien de motivation. Particulièrement utile si tu ne souhaites pas atterrir dans leur dossier spam ou courriers indésirables.

Toutes les adresses mail qui ne font pas sérieux doivent être bannies – donc toutes celles qui se rapprochent des kikouloldu34@laposte.net.

Si possible, ton adresse e-mail ne doit pas comporter pas chiffre. Ce n’est pas rédhibitoire dans le cas d’une relance par mail qui fait suite à une mise en rapport, mais ça fait bien plus « clean ».

Comme modèle, tu peux t’inspirer de ces exemples types :

[première lettre de ton prénom].[nom de famille]@gmail.com
[prénom].[nom de famille]@gmail.com

Au minimum, elle doit comporter ton prénom et ton nom, ou ton nom de famille et la première lettre de ton prénom.

Au moindre doute, n’hésite pas à t’en créer une nouvelle avec un compte Gmail. C’est un standard dans le milieu professionnel, la création prend deux minutes et surtout : le service est gratuit.

C’est surtout vrai si tu viens de te lancer dans la vie active : tu auras besoin de coordonnées électroniques professionnelles, à chaque fois qu’une communication professionnelle sera demandée.

L’adresse utilisée pour relancer après un entretien d’embauche doit donc être la plus pro possible.

Destinataire, Objet et Corps du message

Une autre règle d’or : envoyer le mail de relance après l’entretien avec le Bon Objet et au Bon Destinataire.
Tout doit commencer avec le destinataire du message. Tu n’envoies pas ce message électronique à n’importe qui : tu l’envoies à la personne qui t’a fait passer le questionnaire.

Ce point est très important.

Il est primordial que la relance cible directement l’individu que tu as rencontré pendant l’entrevue. Comment obtenir son adresse webmail ?

  • Soit c’est la même que celle que tu as utilisé pour envoyer ton CV et la lettre de motivation
  • Soit tu as pensé à demander sa carte professionnelle
  • Soit tu la trouves sur LinkedIn ou sur leur site internet
  • Soit tu vas devoir passer un coup de téléphone au standard pour la demander
  • Ou soit tu essaies de la trouver par déduction.

Comment la trouver par déduction ?
En général, les adresses professionnelles des salariés respectent la même structure :

[première lettre de tu prénom].[nom de famille]@[nom de domaine de l’entreprise]

Imaginons que tu as envoyé ton Curriculum Vitae à une Sylvie Garbou qui travaille chez UpNgo et que son adresse mail était :

s.garbou@upngo.fr

Imaginons aussi que lors de ton entretien d’embauche, le décideur que tu as rencontré s’appelle Christophe Marchant. Alors il y a de forte chance pour que son email professionnel soit : 

c.marchant@upngo.fr

Dans le doute, je te conseille d’envoyer ton mail au deux adresses en utilisant la fonction Copie Carbone (Cc). Si tu n’es vraiment pas sûr de l’adresse éléctronique, tu peux toujours la mettre sous le champ Copie Carbone Invisible (Cci).

Puis, vient ensuite l’objet du mail de relance après un entretien d’embauche.
Que faut-il mettre ?

Le titre doit être accrocheur, formel, court, et surtout : pertinent. Un bon exemple d’objet serait par exemple :

« Candidature – [Nom du poste] : [Ton prénom] [Ton nom] »
« Entretien [Nom du poste] : Remerciement & Retour »

On aura vu plus sexy comme objet de mail, je te l’accorde. Mais généralement, les recruteurs préfèrent quand tout est carré et facilement organisable. De cette manière, ton futur employeur comprendra en un coup d’oeil qui tu es et dans quel but tu lui envoies ce mail de relance.

Rappelles-toi : pas plus de 6-7 mots écrits en minuscule (attention avec les lettres capitales)

Et dans le corps de mon mail de relance après entretien, je mets quoi ?
Ta synthèse, tes nouveaux arguments, tes éventuelles questions et tes compétences reformulées d’une nouvelle manière.

Tous ces points ont été abordés en détails dans les parties précédentes.

Et si je ne suis pas sûr dans quel ordre présenter ça ? Il existe un modèle déjà pré-construit.

Modèle de mail de relance après un entretien sans réponse

Les mails de relance après un entretien de recrutement doivent être personnalisés. Du moins pour ce qui est du fond. La structure, elle, peut être copiée.

Si le fond du message change du tout au tout, certains aspects de la structure restent. 

L’ossature reste la même. Regarde par exemple l’ossature d’une maison. D’une maison à l’autre, les règles de construction sont les mêmes. Si tu ne les prends pas en compte, ta maison risque de s’effondrer. Par contre, pour ce qui est de l’apparence et de l’esthétique de celle-ci, alors là tu pourras faire comme tu veux.

Le courriel ne doit pas dépasser quelques lignes seulement. Le message doit être clair et synthétique avant de partir hors de ta messagerie électronique. Il doit y avoir de nouveaux arguments et d’éventuelles questions. Enfin, tes compétences doivent être rappelées.

Pour rappel.
Quand recontacter ton futur employeur par courrier électronique via ton ordinateur et internet ? Pas plus tard que dans les 48h suivant la confrontation. Passé ce délai, tout éventuel remerciement pour le temps consacré au meeting n’est plus pertinent.

Et c’est justement le cas avec ce modèle partiellement construit. 
L’ossature est là et elle est solide et efficace. Il ne reste plus qu’à compléter avec tes informations personnelles.

Le modèle que tu trouveras sur juste après a été spécialement conçu pour te faire gagner du temps après l’entretien d’embauche, tout en optimisant tes chances de réponses.

Méthode + Modèle pré-construit + Exemple concret.

Chaque étape possède sa couleur mnémotechnique. Jette un oeil à la capture d’écran suivante :

modèle de mail derelance après entretien

mail de relance après entretien

En savoir plus

Propose des références, en fin de mail de relance après ton entretien

Avant que ton message électronique ne quitte sa boîte d’envoi, il est toujours important de proposer en une phrase, des références prouvant la véracité de tes compétences et de tes acquis professionnels.

En te montrant disposé à communiquer les coordonnées de ton ancien employeur, ta confiance ajoutera de la crédibilité à tes compétences.

Cette dernière devra être dans la continuité de la discussion que tu as eue avec le recruteur.

Il s’est montré intéressé par tes compétences en anglais ? Joins au mail une copie du score que tu as obtenu au TOEIC

Il t’a paru retissant quand tu lui as dis que tu as augmenté de 30 % le chiffre d’affaire de l’ancienne boite pour laquelle tu travaillais l’an passé ? Joins au mail les coordonnées téléphonique de ton ancien patron.

Les Meilleurs conseils du web Synthétisés façon fiche de révision

Zéro blabla, 100 % conseils pratiques.

Un condensé de points à retenir, organisé comme une fiche de révision.
En gros : tout ce qu’il y a à savoir pour construire un mail de relance après un entretien qui fera la différence auprès du recruteur.

mail de relance

En savoir plus

 

Cet article t’a aidé à préparer ton mail de relance après l’entretien d’embauche ? 
Partage-le à un ami qui en a besoin !

Ecrire le parfait mail de relance après entretien !
5 (100%) 1 vote[s]