>> Article mis à jour le

C’est quoi un entretien ? Pourquoi passe-t-on un entretien d’embauche ? Qu’est-ce que le recruteur cherche à savoir en faisant passer un oral au candidat ? L’eskimo fait le point sur la définition de cette rencontre et sur les questions les plus posées par le responsable du recrutement.

Au fait, entretien ou entretient ?

Côté orthographe, faut-il écrire « entretien » ou « entretient » ? Avec ou sans « t » ?
Imagine deux secondes. Tu rédiges un mail de motivation, celui qui comportera ton CV comme pièce jointe, et tu te plantes sur l’orthographe.

Tu clôtures ton message par :
« Je suis disponible pour un éventuel entretient que vous voudrez bien m’accorder. »

Biiinnnnggg ! Le mot saute en pleine figure du recruteur comme s’il venait de croquer un piment à pleines dents.

L’entretien, le nom, s’écrit sans « t » à la fin. Exemple : « un entretien d’embauche ».
Le verbe « entretenir », lui, s’écrit avec un « t » à la fin lorsqu’il est conjugué à la troisième personne du présent. Exemple : « elle entretient sa voiture »

Définition d’un entretien

Qu’est-ce qu’un entretien ? Ce terme possède deux définitions principales.
La première, désigne l’action d’entretenir quelque chose. D’en prendre soin. Entretenir sa voiture ou sa maison par exemple.
La seconde, et celle qui nous intéresse, fait référence à une conversation tenue entre deux ou plusieurs personnes.

L’entretien d’embauche, selon le recruteur

L’entretien d’embauche est une discussion particulière entre un candidat et un recruteur.
Il est aussi appelé entretien de recrutement ou entretien de motivation. Cette entrevue s’apparente à un examen de sélection en vue d’intégrer la masse salariale d’une entreprise et d’obtenir un travail. Il fait pleinement partie du processus de candidature. Ce test peut d’ailleurs se faire soit en face-à-face, soit à distance.

Cette épreuve suit généralement celle du CV et de la lettre de motivation. Elle vise à vérifier et développer les informations présentes sur le curriculum vitae du demandeur d’emploi. Mais aussi à s’assurer que le profil du candidat soit le plus pertinent possible vis-à-vis de ses futures missions professionnelles. Un entretien peut être nécessaire pour intégrer une formation, pour trouver une alternance, un stage, un CDI ou tout autre emploi.

En moyenne sur cent candidats, dix sont retenus pour ce dialogue approfondi et un seul fini par être employé.

L’entretien, c’est donc à la fois une conversation, une présentation, une négociation et une argumentation.

Les différentes sortes d’entretiens

Il existe plusieurs types d’entretiens qui se regroupent en deux catégories. L’entretien en face-à-face traditionnel et celui qui se déroule à distance. Ces deux genres peuvent également se ranger dans deux sous-groupes : les entretiens individuels et les entretiens collectifs. C’est à dire plusieurs candidats passent en même temps devant un jury responsable du recrutement.

Parmi les entretiens les plus fréquents, on compte l’entretien de recrutement individuel classique, l’entretien Skype, l’entretien téléphonique, l’entretien en vidéo différé et l’entretien en anglais. Ils se déroulent de la même manière et durent en général une heure.

L’entretien de recrutement individuel classique

L’entretien de recrutement individuel classique est un tête-à-tête physique entre le recruteur et un candidat.
Le recruteur ou le manager est seul derrière son bureau, et le postulant assis en face de lui. Cet oral a lieu dans les locaux de l’entreprise et le candidat doit donc se déplacer en personne. Ce type de rencontre peut être contraignant lorsque plusieurs centaines ou milliers de kilomètres séparent le siège de la boite du demandeur d’emploi.

Il offre néanmoins un avantage de taille : la rencontre est plus humaine et le candidat peut observer et s’adapter aux réactions du responsable des ressources humaines.

L’entretien téléphonique

L’entretien téléphonique est une entrevue qui se déroule par téléphone.
Un créneau horaire peut être convenu entre le recruteur et le candidat, mais pas obligatoirement. C’est pourquoi, dès lors que le mail de motivation est envoyé, le candidat doit être prêt à conduire un entretien d’embauche. Et donc, prêt à répondre aux questions qui seront posées.

L’entretien par Skype

L’entretien Skype se déroule via le célèbre logiciel Skype et donc par ordinateur ou smartphone. Il offre la possibilité au recruteur et au candidat de se voir en temps réel et peu importe la distance entre eux. Une bonne connexion internet est impérative sinon un décalage entre la voix et l’image peut apparaître.

L’entretien vidéo différé

L’entretien vidéo différé est particulier. Il n’est pas en temps réel et se déroule par ordinateur. Les questions, présélectionnées par le recruteur, apparaissent écrites et les réponses du candidat sont filmées dans un temps imparti. Le responsable du recrutement pourra alors les visionner quand il veut. Cette sorte de rencontre précède en général un entretien de recrutement en face-à-face.

L’entretien en anglais

L’entretien en anglais est une réunion qui se déroule partiellement ou entièrement en anglais. D’où son nom. Le candidat francophone a donc une difficulté supplémentaire : celle de la barrière de la langue.

Les questions posées pendant un entretien

Des questions sont posées au candidat pendant l’entretien. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de cette étape pour le recruteur. En posant des questions sur des thèmes bien précis, ce dernier sera en mesure de mesurer la pertinence du profil de son interlocuteur, c’est à dire du demandeur d’emploi.

Les questions générales posées en entretien

Les questions posées en entretien ne sont pas connues à l’avance par le candidat. Chaque position ouverte et chaque entreprise possèdent ses propres caractéristiques, si bien qu’il est impossible de connaitre avec précision les interrogations du recruteur. En revanche, certaines questions plus générales, sont posées dans la majorité des rendez-vous. Tout l’intérêt est donc de les anticiper et de les préparer à l’avance pour mettre au point une stratégie qui vous présentera sous votre meilleur angle.

En voici une sélection :

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
  • Connaissez-vous notre entreprise ?
  • Pourquoi avez-vous postulé chez nous ?
  • Pourquoi vous plutôt qu’un autre ?
  • Comment gérez-vous votre stress ?
  • Décrivez-moi une situation difficile que vous avez rencontré ?
  • Pourquoi avez-vous quitté votre précédent poste ?
  • Avez-vous des questions ?

Retrouvez les 152 questions posées en entretien par les recruteurs ainsi que leurs réponses.

La question des qualités et des défauts en entretien

Les questions sur les qualités et les défauts sont particulièrement difficiles à répondre en entretien. Elles doivent être préparées avec le plus grand soin. Il s’agit en quelque sorte de questions pièges car le recruteur analyse surtout la façon de répondre du candidat, que les adjectifs cités. Elles visent bien sûr à vérifier que les forces et les faiblesses du candidat soient pertinentes avec les qualités requises pour le poste.

Parmi les deux principales questions posées :

 

Vous en savez maintenant un peu plus sur l’entretien !

L’entretien, c’est quoi ? Définition, questions-réponses & conseils
5 (100%) 2 vote[s]